Préparez votre terrasse pour la ...

Après un an de confinement, la réouverture des restaurants le 19 mai a enfin été annoncée !

La reprise, tant attendue par une population avide de liberté, se réalisera dans un premier temps par l'accueil des clients en terrasse... de quoi profiter des beaux jours qui arrivent.

Avec l'arrivée de cette clientèle qui n'attend qu'une chose : revenir consommer sur place, comment anticiper son retour, vous organiser au mieux et ne pas vous laisser surprendre ?

Le Click & Collect et la livraison ayant été les modes de consommation les plus populaires depuis le début de la crise sanitaire, l'efficacité de la commande en ligne n'est plus à prouver et ce n'est surtout pas le moment de la délaisser ! Capitalisez donc sur ce canal formidable pour répondre également de manière efficace à la prise de commande sur place !

La commande en ligne, un bon moyen de reprendre votre activité sereinement.

Un outil s'impose plus que jamais, nous ne vous le présentons plus... le QR code ! Bien connu du secteur, c'est ce qui vous permettra de reprendre en douceur et de vous organiser au mieux en cuisine.

On ne peut pas faire plus simple : créez un QR code unique redirigeant vers votre commande en ligne, imprimez-le et posez-le sur chacune de vos tables.

De nombreux outils en ligne le proposent gratuitement, ce qui vous donne l'embarras du choix : unitag, QRCode Monkey, QR Code Generator, Générateur de QR Code Shopify, QR Stuff, etc.

Vos clients sont autonomes

Vos clients confortablement assis en terrasse pourront scanner ce flashcode grâce à leur smartphone et accèderont au catalogue que vous leur proposez en ligne.

Avec la plateforme de commande Innovorder, un menu entièrement personnalisé à votre image et facilement modifiable leur est mis à disposition. Ils n'ont plus qu'à le consulter et passer leur commande depuis leur mobile.

Grâce au Click & Serve, il est même possible de demander le numéro de table à laquelle ils sont assis pour faciliter votre service !

UntitledUn paiement automatisé et certain

Fini les resto-baskets ! Avec la commande en ligne, permettez à vos clients de payer directement et simplement en ligne via leur smartphone.

Variez aussi les moyens de paiement pour leur faciliter la vie : proposez-leur à la fois de payer par carte bancaire (type Visa, MasterCard ou autre) et par carte titre-restaurant dématérialisé (Swile/Lunchr, RestoFlash, Apetiz, Chèque Déjeuner, ou encore Pass restaurant).

Aucune chance d'oubli avec ces nombreuses possibilités de paiement, proposées aisément !

Augmentez votre ticket moyen sans effort

Le parcours digitalisé de la commande en ligne Innovorder vous permet de proposer des produits additionnels en fin de parcours à vos clients, et ce de manière très visuelle.

Vous prendrez bien un dessert ? Un petit café en plus pour prolonger votre bronzage en terrasse ? L'upsell devient un jeu d'enfant. Ce module vous permet d'accroître votre ticket moyen de 25% en moyenne via ce canal.

Organisez-vous comme un chef

Une fois les commandes passées par vos clients de manière 100% digitalisée, celles-ci sont automatiquement distribuées là où bon vous semble. Vous pouvez soit les recevoir sur votre caisse Innovorder, automatiquement liée au plan de table :

Plan_de_table_Copy2x

N'hésitez plus, faites-vous accompagner dès aujourd'hui sur la mise en place de votre commande en ligne pour anticiper votre réouverture !

Je réserve mon RDV avec un expert

  • 17 mai 2021 08:25:10 |
  • Sophie Lecomte

Bornes de commande pour restaurant : le ...

Avec la prise de commande accélérée, augmentez vos revenus quotidiens ! 

Vous encaissez plus de 60 tickets par jour en moyenne au sein de votre restaurant (fast food ou autre) et souhaitez gagner en revenus additionnels, en optimisation de temps et en satisfaction client ? Installer une voire plusieurs borne(s) de commande conçue(s) pour les restaurants va faire toute la différence.

Une borne de commande : pour quel(s) type(s) de restaurants ?

Les bornes sont entrées dans notre quotidien… et pas seulement dans la restauration ! A titre personnel, vous avez sûrement déjà acheté un billet de train en gare sur une borne, ou encore réalisé un enregistrement de bagage à l’aéroport sur ce type d’appareil autonome.

Dans le secteur de la restauration rapide, les bornes de commande sont désormais particulièrement connues : les bornes McDo ou encore Burger King font pleinement partie des réflexes des clients (lorsque ces derniers ne commandent pas directement en ligne).

Elles sont pourtant loin d’être réservées aux grandes chaînes, puisque la maturité de la technologie et leur côté plus accessible qu’il y a quelques années font que de plus en plus de gérants de restaurants (rapides ou traditionnels, indépendants ou rattachés à une enseigne) les adoptent. 

Et ce n’est pas tout : avec l’explosion de nouveaux espaces et moments de consommation, les acteurs de la restauration collective ont aussi tout à y gagner.

Interactives, ces bornes permettent à chaque client de choisir son menu ou ses plats, de se voir proposer des options supplémentaires (dessert, boisson, formule, accompagnement ou snack…), puis de régler lui-même grâce aux fonctionnalités d’auto-encaissement des bornes avant de récupérer rapidement sa commande dans une file dédiée. 

Et comme nous allons le voir dans le paragraphe suivant, les atouts de ce type d’installation sont particulièrement intéressants. 

Les avantages d’une borne de commande pour votre restaurant ou enseigne

  • Du CA supplémentaire : grâce aux ventes additionnelles notamment,  nous constatons généralement une augmentation de 25% du panier moyen (jusqu’à 40% sur certaines enseignes de restauration, et +18% pour les restaurants qui ont moins “poussé” le service) ; 
  • Des utilisateurs satisfaits : la borne de commande répond aux nouvelles habitudes des consommateurs ; 
  • Un nouveau canal de vente et de commande, qui vient renforcer votre arsenal digital (commande en ligne, Click & Collect, livraison, consommation sur place…) ; 
  • Une réduction notable des files d’attente (temps divisé par 2 en moyenne).

Les écrans tactiles tuent-ils la relation client ? Dans de nombreux cas, non. Soulignons déjà qu’en plus de votre clientèle habituelle, les bornes permettent d’attirer un nouveau public qui ne serait pas forcément venu se restaurer chez vous : consommateurs pressés avec peu de temps disponible pour se restaurer, passants dans la rue qui remarquent votre enseigne en observant d’autres clients commander sur vos bornes… 

En matière d’échanges, certaines personnes préfèreront toujours passer directement commande au comptoir ou venir effectuer leur retrait après une commande en ligne. 

Pendant que la clientèle la plus pressée se tourne instinctivement vers les bornes lorsqu’elle entre sur votre point de vente, vos employés ou vous-même pouvez prendre un peu plus de temps pour conseiller d’autres personnes ou échanger comme vous le faisiez avant. La valeur ajoutée se situe ici au niveau du temps dégagé pour des actions à plus forte valeur ajoutée, qui viennent renforcer l’expérience client !

Combien de bornes prévoir ?

Tout dépend de votre business model ! Dans le cas des enseignes de restauration rapide (fast food, fast good…), l’installation de plusieurs bornes dont de grands modèles à l’entrée ou dans un espace de prise de commande dédié peut être couplée à de plus petites bornes installées sur comptoir. Cela permet de mieux maîtriser les flux au sein du point de vente.

Pour un établissement plus traditionnel, 1 borne peut suffire pour débuter - mais là encore, tout dépend de votre nombre de tickets par jour et de l’espace dont vous disposez !

En restauration collective, plusieurs bornes feront la différence au niveau d’un espace de cafétéria par exemple. 

Note : à titre indicatif, nous constatons généralement qu’un minimum de 60 tickets par jour est un bon seuil pour commencer à envisager d’installer une borne rentable.

Nos conseils pour bien choisir votre borne de commande

Si vous lisez cet article, c’est que vous êtes probablement en phase d’étude des produits disponibles sur le marché, en vue de faire le bon choix d’investissement dans votre ou vos borne(s).

Plusieurs éléments sont à prendre en compte :

  • la taille et la hauteur de la borne en fonction de l’aménagement de votre restaurant et de la place disponible : pour vous donner une idée, nos clients alternent généralement entre de grandes bornes sur pied et des bornes à poser sur comptoir.
  • la fluidité de l’écran : la navigation doit être rapide, l’interface agréable à parcourir (ce qui permet d’ailleurs d’augmenter les ventes additionnelles de manière tentante pour le consommateur)
  • les capacités de personnalisation : votre logo, vos couleurs et le design qui reflètent la marque de votre restaurant ou enseigne doivent s’inscrire tout au long du parcours ;
  • sa facilité d’utilisation : par votre clientèle bien sûr, mais aussi par vos employés ! 
  • la capacité à maîtriser en temps réel la disponibilité de votre offre (produits, menus, prix…) 
  • le prix de la borne : l’investissement dans une borne de commande est particulièrement rentable. Mais combien cela coûte-t-il de l’ajouter à votre équipement habituel ? La réponse dépend du prestataire, mais nous sommes particulièrement fiers chez Innovorder de proposer des bornes nouvelle génération à partir de 2500 euros seulement ! 

Pensez bien à l’intégration de votre borne dans le cadre d’une solution globale

C’est LE point crucial que beaucoup d’entrepreneurs food négligent lorsqu’ils se lancent - pour celles et ceux qui sont déjà équipés, l’enjeu est toutefois bien plus clair. 

Et oui… lorsqu’un client (ou un convive) passe commande sur un totem interactif, l’idéal pour une gestion maîtrisée est que cette dernière soit bien prise en compte dans votre système de caisse, mais aussi votre backoffice pour les chiffres, en cuisine via votre KDS (réception)… voire au niveau de votre programme de fidélité si vous en proposez un ! 

La comptabilité entre les outils digitaux de votre établissement fait toute la différence en matière de parcours et de gestion… et que dire dans le cas des enseignes franchisées, où chaque point de vente s’inscrit dans un réseau plus global ! 

  • 3 mai 2021 15:23:01 |
  • Sophie Lecomte

[INSIDE] Renaud Mathieu, Senior Android ...

Depuis près d'un an, j'ai intégré l’équipe technique d’Innovorder en tant que Senior Android Software Engineer.

Auparavant, j’ai eu la chance de pouvoir travailler aux USA dès ma sortie d’école d’ingénieur, ce qui m'a permis de mettre un pied dans le monde de la recherche. À mon retour en France, j’ai successivement rejoint des startups Tech telles que Parrot, Viadeo, Captain Train puis NEOS (rachetée par Lyf).

J'ai toujours fait le choix de travailler au sein d'entreprises ayant un impact sur notre vie quotidienne, comme par exemple le secteur de la restauration qui anime nos déjeuners et dîners. Ma précédente expérience m’a permis de mieux comprendre ce secteur et de constater qu’il y avait beaucoup à faire.

Innovorder a un ADN orienté "Android" avec une équipe technique solide, ce qui nous permet de réaliser de multiples projets et de ne pas avoir peur de faire les choses en grand. 


Une des spécificités de notre flagship est de totalement pouvoir fonctionner hors-ligne. C'est une spécificité qui implique des challenges poussés au niveau de notre architecture et de la stabilité du produit.


On pourrait penser que faire une caisse enregistreuse est simple, pas du tout ! 😅

Il y a énormément de règles métier à connaître pour comprendre comment améliorer le quotidien de nos utilisateurs ! Chaque restaurateur utilise sa caisse d’une manière différente et nous devons nous adapter à ses habitudes. Nous faisons un gros travail d’abstraction pour améliorer cette façon de travailler.

Dans notre équipe, nous fonctionnons beaucoup en pair-programming. Il y a plusieurs avantages à en tirer :

  • le risque d’erreur est réduit,
  • la connaissance se transmet rapidement,
  • notre motivation à défendre les sujets reste toujours élevée et entraîne des discussions techniques souvent très poussées !

Il est important que nous soyons toujours à l'affût des dernières tendances techniques sur le marché. C’est pourquoi, dans notre équipe, nous avons un système de Guilde où, tous les vendredis après-midi, nous prenons en main un nouvel outil, une nouvelle librairie ou bien nous travaillons sur des sujets d’architecture. J’apprends énormément dans chacune de ces sessions, car cela nous permet de nous faire un vrai avis grâce à la pratique.

 
🚀  Envie de rejoindre l'aventure Innovorder ? On recrute ! 
  • 6 avr. 2021 15:48:12 |
  • Candice Genton

Partenariat Dupont Restauration & ...

La restauration collective prend un virage digital depuis quelques années, qui a été accéléré par la crise sanitaire. Comment les acteurs ont réussi à s'adapter à ces changements ? Quelles solutions ont été mises en place pour répondre aux nouvelles habitudes de consommation ?

Pour répondre à ces nombreuses questions, nous avons fait appel à l'un de nos partenaires, Dupont Restauration, avec le témoignage d'Angelina Loletto, Responsable marketing et communication du groupe. Nouveaux projets, adaptation de l'offre, nouveaux outils... Retrouvez leur stratégie digitale mise en place 👇


Dupont Restauration, c'est... 

... le 5e acteur national dans le secteur de la restauration collective, qui accompagne ses clients, de la crèche à la maison de retraite avec un vecteur fort : partager un moment convivial autour d’un repas à base de cuisine maison, produits frais, locaux et de saison. En quelques chiffres, le groupe Dupont Restauration est composé de 2500 femmes et hommes, et plus de 800 restaurants.

 

La crise sanitaire nous a renforcé dans l’idée de développer une restauration plus commerçante.

Il est de plus en plus difficile de capter un public dont l’offre extérieure (plateforme de livraison, restauration commerciale, ...) est de plus en plus attractive, aussi bien pour le secteur de l’entreprise que scolaire. La crise sanitaire nous a renforcé dans l’idée de développer une restauration plus commerçante, moins collective avec un parcours client plus simple, notamment grâce au digital.

Notre dernier concept de vente à emporter répond parfaitement à ces attentes : où vous voulez, quand vous voulez, comme vous voulez. Cette offre allie à la fois la qualité d’une restauration traditionnelle (peu courante dans une offre de restauration rapide) et le digital qui permet au client d’avoir un service 100% innovant sans contrainte.

Innovorder nous a aidé à la mise en place de ce nouveau concept grâce à des solutions adaptées à notre secteur d’activité, permettant une expérience digitale commerçante et intuitive pour nos convives. 

IMG_1659

Le Click & Collect a été l’une des premières solutions que nous avons proposé.

Le Click & Collect a été l’une des premières solutions Innovorder que nous avons proposé à nos clients. Depuis, nous avons également proposé des produits tels que la borne de commande (type restauration rapide), le e-chargement, le room service, la machine à café connectée ou encore la gestion (recharge) du badge à distance pour compléter le parcours client digital. 

Les forces d'Innovorder sont sa réactivité, son écoute et son sens de l’innovation. Ils ont une réelle capacité à s'intégrer à un projet afin de co-proposer une solution unique et adaptée à chaque prospect (ils prennent en compte les particularités de chaque site qu'on équipe). 

Le meilleur exemple est le projet contrat cadre EDF avec l'ouverture de 10 restaurants en octobre dernier. Innovorder a su nous accompagner sur un déploiement de masse avec des ouvertures en simultanée qui comprenait des attentes et contraintes différentes. 

Malgré la crise, la progression de Dupont Restauration permet de collaborer d'avantage avec Innovorder sur des projets clients, mais également sur le développement de nouveaux concepts.

IMG_1691 Horizontale

Un grand merci à Angelina pour ce retour d'expérience et un grand bravo à toutes les équipes Dupont Restauration pour ces innovations.

 

🗓️ Vous souhaitez vous aussi passer à la vitesse supérieure en proposant des solutions innovantes à vos clients ou prospects ? Contactez-nous dès maintenant pour planifier une démonstration.

  • 1 avr. 2021 11:20:06 |
  • Candice Genton

Click&Collect : la success story de ...

S'il y a bien un outil qui a marqué le secteur de la restauration en 2020 et depuis le début de l'année, c'est la commande en ligne, qui permet notamment de proposer le Click & Collect à ses clients.

Un an après le 1er confinement - et la tendance s'accélère, de plus en plus d'enseignes font le pari de la digitalisation. Parmi elles : Le Comptoir du Malt, que nous sommes fiers de compter parmi nos clients. 

La mise en place de la commande en ligne a été un vrai succès et les résultats rapidement au rendez-vous : nous avons voulu faire le point avec eux pour décrypter et partager avec vous leur stratégie de communication et d'activation du Click & Collect ! 

Commande en ligne : nous avons appliqué ce qu’Innovorder nous a conseillé.

Antoine Nayet, directeur général du Comptoir du Malt, "la chaîne de brasserie spécialisée dans la cuisine brassicole et généreuse",  a pris le temps de répondre à nos questions pour nous donner les facteurs clés du succès de sa Commande en Ligne 👇  

Communiquer à plusieurs niveaux.

Il y a eu beaucoup de digital en amont”. Le Comptoir du Malt s’est montré très actif sur le web avec une mise à l’honneur du Click & Collect sur son site internet, des relais fréquents sur ses réseaux sociaux (👇 Facebook & Instagram) à travers des posts réguliers, des concours et l’activation de sa base de données clients et programme de fidélité.

Le digital n'est toutefois pas l'unique levier impactant pour obtenir des résultats.

Il y a une partie de notre clientèle que l’on ne capte pas via le digital : le marketing local pour chaque établissement est indispensable, en se basant sur des approches plus traditionnelles.

Comptoir du Malt

L'enseigne a également défini une stratégie de communication en physique avec ses clients en mettant en place des signalétiques sur les devantures et des campagnes de marketing local (par exemple, avec la distribution de flyers dans les quartiers aux alentours des restaurants).

Tester pour monter en puissance sur la promotion et l’adoption de la Commande en Ligne.

Les équipes du Comptoir du Malt ont choisi de ne pas activer tous les canaux possibles de communication et d’actions en un seul bloc.

Leur approche ? Adopter une stratégie par vagues : “tester, récolter des résultats puis optimiser afin d’augmenter l’impact de chaque action.”

Prenons l'exemple des campagnes publicitaires sur Facebook : l'enseigne a choisi de commencer par de petits budgets bien ciblés, afin d'évaluer leur efficacité et d'être en mesure d'augmenter leur impact sur le long terme en se basant sur les premiers résultats obtenus.

(Re)penser l’aménagement des points de vente pour les besoins actuels, mais aussi à moyen terme.

On le sait : l’aménagement du point de vente est essentiel au succès de la commande en ligne. Rien n’est plus frustrant pour un client que de devoir attendre pour le retrait de son Click & Collect… dans la même file que les clients qui n’ont pas précommandé !

Selon Antoine Nayet, bien gérer les flux sur chaque point de vente est un vrai sujet à anticiper pour une réouverture sereine. Aujourd'hui, les restaurants sont organisés pour la commande en ligne, mais il y a d'ores et déjà un réel enjeu à se préparer pour le futur. Il sera crucial de réussir à concilier la vente à emporter et la restauration assise classique.

Nous voulons continuer à faire vivre ce canal, puis le faire coexister avec la restauration à table.

 

Profiter des options de ventes additionnelles sur la commande en ligne Innovorder.

Adapter sa carte à la vente à emporter est une chose : augmenter le panier moyen ou soigner ses ventes additionnelles (“upsells”) en est une autre. Dans un contexte où, contrairement à de la restauration assise où l’équipe peut conseiller et orienter les clients, il est important de paramétrer sa commande en ligne en direct pour inciter chaque client à ajouter un dessert, une boisson, une formule, un produit d’épicerie ou un livre de recettes. 

“Nous avons une stratégie de ventes additionnelles : c’est entre autres pour cela que l’on a choisi Innovorder. Les autres éléments qui ont fait la différence ont été le côté modulable de l’outil, la gestion aisée des rushes, des ruptures sur site, le côté convivial côté client et l’enchaînement logique du parcours”.

Comptoir du Malt (1)

 

Un grand merci et bravo au Comptoir du Malt pour ses résultats exceptionnels, son utilisation optimale de la solution Innovorder et le partage de son retour d'expérience avec nous.

🗓️ Vous souhaitez vous aussi passer à la vitesse supérieure en proposant le Click & Collect et la livraison à vos clients ? Contactez-nous dès maintenant pour planifier une démonstration.

  • 15 mars 2021 13:37:45 |
  • Candice Genton

[INSIDE] Thomas Gillet, Responsable ...

Cela fait bientôt un an que je suis responsable du déploiement en restauration collective chez Innovorder.

Notre mission au sein du Pôle est d'assurer la satisfaction de nos clients à travers deux axes fondamentaux : le déploiement de la solution au plus près des besoins de nos clients, et l’accompagnement quotidien de ces derniers pour soutenir leur réussite et l’atteinte de leurs objectifs. 

Je suis arrivé relativement par hasard sur le marché de la restauration collective, il y a de cela 8 ans. J’ai commencé sur le terrain en tant que commercial, ce qui m’a permis de bien comprendre les enjeux et problématiques de mes clients actuels.

J'ai choisi Innovorder pour le challenge, mais aussi parce que sa volonté de proposer une nouvelle vision de la restauration collective a immédiatement résonné en moi.

Depuis quelques années, la restauration collective prend un nouveau tournant. Cela est dû notamment à l’élargissement des offres auxquelles peuvent faire appel les convives  (plateformes de livraison notamment), mais aussi à l’adoption grandissante du télétravail. 

Innovorder a su et sait répondre à ces changements et accompagner les plus grands acteurs dans leur virage digital, grâce à son expertise sur le marché de la restauration commerciale : le convive du midi en entreprise est le même qui commande sur Deliveroo le soir - il y a donc beaucoup à apprendre et transposer d’un secteur à l’autre ! 

Ce qui m’inspire sur ce marché, c’est son évolution constante : au départ, nous étions là pour avant tout répondre à un besoin de facturation. Aujourd’hui, les défis ont beaucoup évolué : nous accompagnons les acteurs de la restauration collective dans l’amélioration continue de l’expérience de leurs convives grâce à des parcours digitaux entièrement optimisés.

Chez Innovorder, nous portons beaucoup d’importance aux attentes et besoins de nos clients... et je ne dis pas ça parce que je travaille dans le Pôle relation client ;). 

Nous entretenons une proximité avec nos clients et avons noué de vrais liens avec les équipes opérationnelles, afin de mieux comprendre leurs attentes.

Sur une dimension plus interne mais qui me tient particulièrement à coeur : Innovorder vient d’ouvrir un nouveau bureau à Tours pour répondre à 2 besoins : le premier concerne le bien-être de nos collaborateurs, dont certains vivent à Tours. Le second est de nous rapprocher d’une partie de nos clients et de leur donner la possibilité de découvrir notre solution en dehors de Paris.

Nous allons équiper les lieux d'appareils de visioconférence qui permettront aux équipes de garder un contact permanent : en d’autres termes, une véritable extension des bureaux parisiens.

Actuellement, je manage 8 collaborateurs pour la restauration collective, qui ont pour mission la gestion des sites à déployer et la relation clientèle. Nous sommes également épaulés par un partenaire pour nous permettre de déployer si besoin un grand nombre de sites sur l'ensemble du territoire. 

Nous sommes toujours à la recherche de nouveaux talents et nous sommes actuellement en cours de recrutement pour des postes de techniciens itinérants. 

A titre personnel, je trouve qu’Innovorder est une entreprise dans laquelle on peut s’épanouir et participer pleinement à la réussite du projet. Les échanges sont bienveillants et le bien-être des collaborateurs est un élément que la direction met en oeuvre quotidiennement.

Ce qui me booste le matin ? L'aventure et l'envie d'accompagner la mission d’Innovorder pour devenir leader sur le marché.

 

🚀  Envie de rejoindre l'aventure Innovorder ? On recrute ! 

  • 23 févr. 2021 10:34:04 |
  • Innovorder

Click & Collect, livreurs... : comment ...

Parler d’explosion du Click & Collect et de l’omnicanal est un euphémisme : les enseignes qui le proposaient déjà travaillent à en approfondir l’adoption et à en maximiser les retours, là où des milliers de points de vente se sont vus du jour au lendemain quasi obligés de le mettre en place, dans un contexte de crise sanitaire qui semble ne pas laisser d’autre choix que de s’y mettre.

En d’autres termes : rares sont les restaurateurs qui peuvent aujourd’hui se passer de l’omnicanal… et encore moins les chaînes de restauration rapide

Dans les faits, si la commande en ligne est un outil redoutable pour ouvrir de nouveaux canaux de vente, fidéliser ses clients sans intermédiaire et augmenter ses revenus, la réalité du terrain est parfois beaucoup plus complexe.

Comment prendre en compte les attentes de chaque profil tout en améliorant l’expérience sur le point de vente ? Comment aménager ou repenser son restaurant en prenant à la fois en compte les contraintes sanitaires et les spécificités d’un parcours omnicanal exigeant ? 

De la théorie au terrain : relever le défi d’un parcours client fluide 

Dans les faits, et les restaurateurs & franchisés le savent bien, il est la plupart du temps impossible de pousser les murs pour accueillir de nouveaux flux de clients. Il est donc essentiel d’aménager l’espace dont on dispose en conséquence.

Un autre challenge est à prendre en compte : les points de vente d’une même chaîne varient en superficie, configuration, emplacement… 

Cela signifie qu’il faut réinventer le parcours client au cas par cas, avec un degré de complexité plus ou moins avancé selon le restaurant concerné.

Nos pistes d’action pour faire évoluer votre point de vente 

Les pistes d’amélioration sont nombreuses et variées. L’un des premiers réflexes à acquérir est de concevoir un parcours dédié au retrait des commandes. Les clients ayant pré-commandé en ligne ou via une borne ne doivent pas attendre au même endroit que les clients “classiques” :

  • Installez un comptoir ou espace dédié de retrait, clairement et immédiatement identifiable ;
  • Certains établissements peuvent aménager un retrait ouvert sur l’extérieur, directement sur rue - et ce quitte à perdre un peu de places assises. Cela n’est toutefois pas possible pour tout le monde ; 
  • Déployez une signalétique à vos couleurs permettant de dissocier les circuits de VAE, de Click & Collect et de vente sur place (marques au sol, affichage du point de retrait, logo, flèches…) ; 
  • Formez vos équipes à bien orienter les clients ; 
  • Ajoutez un QR Code à votre vitrine pour signaler que d’autres moyens de commande existent ; 

Si tout le monde ne peut pas adopter ce type d'humour en matière de branding, l'exemple de Bagelstein ci-dessous montre à quel point vous avez une marge de manoeuvre en matière d'habillage du point de vente :

amenagement-signaletique-point-devente-franchise-restauration-ex-blog-innovorder

Ce type de séparation des espaces représente aussi une belle opportunité marketing : vous pouvez utilisez l’aspect “coupe-file” du retrait comme une véritable promotion de votre offre de commande en ligne. 

N'oubliez pas non plus de communiquer activement sur vos points de vente aménagés pour un retrait express ou optimisés pour la livraison, comme Brut Butcher le fait sur Facebook !communiquer-point-de-vente-restauration-click-collect-commande-brut-butcher-blog-innovorderEnfin, si l’auto-encaissement n’est pas une option, n’oubliez pas de privilégier le paiement sans contact et de bien communiquer sur cette option.

Cet article vous a été utile ? N'oubliez pas de le partager !

  • 22 janv. 2021 11:03:24 |
  • Sophie Lecomte

9 avantages à avoir une commande en ...

Vous l’avez sûrement remarqué : le terme “Click and Collect” n’a jamais autant été adopté (y compris par des personnes qui en ignoraient jusqu’au concept il y a quelques mois seulement), et le marché de la livraison explose. 

Ce n’est pas un accident de parcours. La commande en ligne est là pour durer - et nous n’en sommes d’ailleurs probablement qu’aux débuts de son adoption, bien que la crise sanitaire du Covid-19 ait considérablement développé son usage auprès d’établissements mais auprès de consommateurs qui ne s’étaient pas spécialement tournés vers elle jusque-là.

Que vous souhaitiez proposer du Click & Collect (sur le modèle de la vente à emporter) ou un service de livraison en propre ou via une flotte connectée de type Stuart, la première question que vous vous posez sûrement est : “est-ce un investissement rentable?”.  

On peut le comprendre, en particulier si vous envisagez de passer par une plateforme de type Uber Eats ou Deliveroo pour ces services… voire même le fassiez déjà. 

Ou peut-être vous demandez-vous tout simplement si la prise de commande par téléphone, à l’ancienne, n’est finalement pas aussi efficace et moins risquée.

La réponse est non : plus que jamais, et les années à venir vont renforcer cette tendance, disposer de son propre système de commande en ligne est crucial (et parfois vital) pour la plupart des restaurants indépendants ou enseignes franchisés.

La bonne nouvelle, c’est que derrière cette exigence du marché se cache de très, très belles opportunités de business qui dépassent le cadre que ce que peuvent vous offrir les marketplaces de livraison à moyen et long termes. 

Voici 9 arguments clés en faveur d’une commande en ligne internalisée et aux couleurs de votre établissement ! 

1- Vous conservez tous vos profits, sans devoir payer un intermédiaire


Même en négociant son taux de commission (et ce n’est pas donné à toutes les enseignes), passer par Uber Eats, Deliveroo ou équivalent reste synonyme d’une part du gâteau qui s’envole à chaque transaction.

En optant pour un système de commande en propre, vous conservez le profit généré par les commandes passées, sans reverser de part à un intermédiaire. Le must ? Opter pour une commande en ligne qui ne vous facture pas sur le montant ou le volume de transactions, mais plutôt sur la base d’un forfait maîtrisé qui vous permet pleinement de maîtriser votre business sans mauvaise surprise à la fin du mois. 

Plus vous vendez, plus vous gagnez. C’est aussi simple que cela. 

2- Votre panier moyen augmente 


Ce n’est pas nous qui le disons (enfin si, puisque nous constatons régulièrement jusqu’à +25% de CA avec l’omnicanal auprès de nos clients), mais les chiffres du marché. 

En effet, le fait pour le client de pouvoir prendre son temps sur un menu et ses photographies, mais aussi d’être exposé à des propositions de ventes additionnelles alléchantes, tant à faire augmenter le panier moyen des commandes en ligne passées en direct auprès des restaurants. D’autant que contrairement aux agrégateurs, il n’y a pas de frais de service à payer pour le consommateur final. 

3- Vous diminuez le taux d’erreurs lors des prises de commandes (et ces dernières ont un coût!)


Qualité médiocre (ou interrompue) de communication au téléphone, coup de fil pris en plein coup de feu tout en gérant les clients sur place… prendre des commandes par téléphone peut fonctionner, mais est loin d’être dénué d’erreurs.

Or ces erreurs coûtent non seulement de l’argent, mais elles perturbent aussi l’expérience que le client va vivre avec votre établissement et donc votre marque… sans compter le stress et le temps supplémentaires nécessaires pour rectifier le tir ! 

Avec la commande en ligne, votre client prend son temps, sélectionne soigneusement ses plats mais aussi ses préférences et options : tout est clair, carré et bien enregistré. 

4- Vous ouvrez de nouveaux canaux de revenus


Sans même prendre en compte les contraintes sanitaires liées à la crise, générer de nouveaux revenus sans passer par une approche omnicanale implique quasi nécessairement de repousser les murs. 

Avec une offre digitale sans intermédiaire, de nouvelles possibilités s’offrent à vous : un développement soutenu de la vente à emporter, mais aussi des opportunités de livraison qui prolongent le chiffre d’affaires réalisé en salle. 

Ce n’est pas tout : en touchant un nouveau public connecté, vous ouvrez la voie à la possibilité de convertir une partie de ce marché en l’attirant vers votre point de vente physique ou d’autres similaires de votre enseigne (franchises, succursales, chaînes…). 

5- Vous avez le contrôle intégral de votre image et de vos offres


A trop se focaliser sur la partie immédiate du business de la livraison et de la vente à emporter, il est tentant de mettre de côté la partie notoriété et préservation de la marque, ainsi que la maîtrise des offres présentées aux clients.

En disposant de votre propre système de commande en ligne :

  • Vous êtes le maître de votre identité, de vos couleurs, de votre marque et de votre ton ; 
  • Vous offrez une expérience client cohérente, ce qui construit et renforce la loyauté et l’achat répété ; 
  • Vous changez en temps réel vos items, menus, offres & pricing, photographies, sans dépendre du délai imposé par des intermédiaires ;

Votre nom et votre marque ont une valeur : préservez-les ! 

6- Vous créez un lien direct avec votre base clients et pouvez faire grandir cette dernière


Le nerf de la guerre dans un monde d’intermédiaires est de construire une relation directe avec ses fans et clients. 

Avec la commande en ligne en direct, VOUS disposez des informations de contact et préférences de chacun de vos clients… plutôt que de les partager avec une plateforme tierce.

A terme, cela vous permet de promouvoir aisément vos nouveaux menus, offres, ouvertures, d’animer et de développer votre programme de fidélité… c’est une vraie force de frappe dont la valeur n’est plus à prouver. Depuis le 1er confinement d’ailleurs, nous avons constaté chez Innovorder à quel point nos clients les plus performants étaient ceux qui travaillaient sur ce lien direct avec leur communauté ! 

7- Vos équipes ne perdent pas leur temps au téléphone


Conseiller, servir, préparer et remettre des commandes, nettoyer les locaux… les tâches quotidiennes ne manquent pas au sein d’un point de vente. Et vous le savez mieux que quiconque : les ressources humaines sont un pôle de dépenses aussi crucial qu’important pour un restaurant. 

En automatisant la prise de commande, vous permettez à vos collaborateurs de se concentrer sur des tâches nécessaires (celles pour lesquelles ils ont été employés), mais aussi à plus forte valeur ajoutée grâce au temps dégagé par les outils digitaux.

Ce gain de temps est d’autant plus important que le temps passé à répondre aux questions sur les options, compositions ou modifications de plats peut être évité avec une commande en ligne bien paramétrée. 

8- Vous testez facilement de nouveaux produits et pricings


L’année 2020 a été marquée par une nouvelle tendance : l’élargissement de l’offre à des produits d’épicerie (à l’image de Clasico Argentino), à des paniers producteurs, à des kits DIY reprenant les recettes stars de certains restaurants ou enseignes (Bagel Corner ayant été précurseur sur ce point)...

Sources de revenus supplémentaires et d’une véritable entrée de la marque dans le quotidien (la cuisine) des clients, il y a fort à parier que les gammes élargies sont là pour durer… 

Disposer d’une commande en ligne internalisée permet de tester facilement de nouveaux produits, mais aussi des prix en phase d’évaluation, ce qui est beaucoup plus compliqué ou long lorsque l’on ne maîtrise pas son offre en temps réel et en direct. 

9- Vous collectez de la data (non, ce n’est pas réservé à Amazon !)


Si le mot peut faire peur ou donner l’impression qu’il est réservé à de grands noms du Web, la réalité est autre : les données de comportement, de contact et d’interactions sur vos clients vont vous permettre d’optimiser votre offre, vos prix et votre manière de communiquer à court, moyen et long termes. Ne vous privez pas de cette manne d’avenir ! 

En conclusion 

L'explosion de la commande en livraison et à emporter est une formidable source d'opportunités pour les restaurateurs... à condition de bien la mettre en place et de la faire vivre ! 

Si disposer de son propre système est la clé du succès en matière de revenus et de liens directs, il est tout à fait possible de combiner cette approche avec une présence sur les grandes plateformes de livraison. 

Prenez dès maintenant contact avec nous pour découvrir la meilleure commande en ligne du marché, accessible sans commission sur vos transactions

  • 13 janv. 2021 12:04:08 |
  • Sophie Lecomte

Franchises : comment accélérer votre ...

Le digital s’invite à différentes étapes de la vie des restaurants, tant pour faciliter les tâches quotidiennes que pour aider les dirigeants de réseaux à prendre des décisions éclairées sur les différents aspects business liés à leur enseigne. 

Le 1er réflexe : déployer des solutions qui font la différence... dans un environnement de marque uniformisé

Les outils à disposition permettent aussi d’améliorer la satisfaction des clients, tout en garantissant un certain niveau d’uniformité de la marque et de l’expérience quel que soit l’établissement franchisé visité (à condition bien sûr que des solutions similaires y soient déployées).

Parmi les solutions digitales les plus répandues et au ROI éprouvé, citons déjà la commande en ligne. Cette dernière permet d’offrir au client la possibilité de pré-commander son repas et de se le faire livrer au bureau ou à domicile, à moins d’opter pour un retrait en Click
and Collect. La commande en ligne ou la pré-commande peuvent être effectuées depuis un smartphone ou un ordinateur, ou bien au niveau d’une borne de commande directement installée dans l’établissement.

On constate en moyenne à 25% l’augmentation du panier moyen* généré par cette solution (*résultats constatés auprès de notre base de clients Innovorder).

Le digital s'invite partout, y compris en cuisine

Au-delà des revenus supplémentaires et la fluidité du parcours client, le digital permet aussi de faciliter la vie du personnel en salle, au comptoir et en cuisine. Il est par exemple possible d’opter pour une solution de transmission automatique des commandes en cuisine (vers des tablettes dédiées).

Ce n’est pas tout : les menus sur tablette, e-sommeliers et solutions d’auto-encaissement viennent accélérer la prise de commande, tout en augmentant le panier moyen grâce à des possibilités d’upselling et de cross-selling décuplées.

Certaines solutions digitales comme l’application Traqfood s’attaquent à d'autres sujets de fond, tels que la traçabilité alimentaire, l’organisation du plan de nettoyage, l’automatisation des relevés de température,  la gestion des matières ou encore l’impression automatique des DLC secondaires.

La digitalisation s’invite donc à plusieurs niveaux : démarches HACPP, commande, transmission de cette dernière à la cuisine, paiement autonome et dématérialisé via les bornes, mais aussi les applications comme Pay My Table, Lyf Pay , Skello ou encore Billee, storytelling et mise en avant des produits…

Le nerf de la guerre ? Fidéliser, échanger et analyser les données recueillies sur les clients de l'enseigne

La fidélisation est aussi un challenge important, en particulier pour les franchises. Comment faire revenir régulièrement chez vous vos clients satisfaits et, petit à petit, les transformer en ambassadeurs de votre marque ?

Le digital permet justement de dématérialiser les programmes de fidélité : finies les cartes oubliées, et bonjour le marketing en direct via SMS, newsletters et offres personnalisées !

Qu’il s’agisse de commande en ligne ou de fidélisation, le fait d’ouvrir des canaux digitaux pour interagir avec les clients permet d’aller plus loin que le fait de générer des revenus supplémentaires : en effet, le digital permet de récolter des données précieuses sur le
comportement d’achat et les préférences des consommateurs.

Les franchises ont tout intérêt à exploiter cette data qui constitue une source “d’intelligence” supplémentaire pour répondre pleinement aux attentes des clients. Avec la bonne solution, il devient possible de centraliser les données issues de tous les points de vente franchisés pour obtenir une vision globale précise de ce qu’il se passe à tous les niveaux… et donc de prendre les bonnes décisions de pilotage sur la base des chiffres et tendances.

Au final, les bénéfices de la digitalisation du point de vente et de la prise de commande sont nombreux :
  • Parcours client fluidifié ;
  • Meilleure gestion des flux, en particulier aux heures de pointe ;
  • Panier moyen supérieur ;
  • Expérience client optimale:
  • Diminution du nombre d’erreurs ;
  • Augmentation de la productivité, en salle comme en cuisine ;
  • Meilleur engagement des clients grâce à la fidélité dématérialisée ;
  • Dimension de business intelligence via la récolte de data tout au long de l’année;
A la clé : un ROI maximisé et des clients satisfaits !
  • 4 janv. 2021 14:38:14 |
  • Sophie Lecomte

Les 11 tendances 2021 à suivre dans la ...

Si faire le point sur les tendances pour l’année à venir est un exercice classique à cette période, difficile de mettre de côté l’éléphant dans la pièce, à savoir l’impact considérable de la crise sanitaire sur le secteur de la restauration et la manière dont les consommateurs évoluent avec et malgré elle. 

Pour autant, si la Covid-19 marque une accélération de nouveaux comportements et pratiques qui se pérenniseront en 2021, elle est loin d’être la seule influence sur ce qui nous attend en tant qu’acteurs du Food Service, restaurateurs, entrepreneurs food ou tout simplement passionnés de (bonne) cuisine tant chez nous qu’à l’extérieur.

Alors, à quoi vous attendre dans les mois à venir ? 

1- Un équilibre à trouver entre contraintes sanitaires, technologie et envie irrépressible de renouer avec des liens humains forts

Premier constat, et non des moindres : comme le secteur du retail, la restauration devra trouver un équilibre entre deux mouvements aussi contraires sur le papier que complémentaires dans la pratique : la dématérialisation d’une partie des échanges d’une part (sans contact, recours croissances à la technologie), et l’aspiration à un retour plus fort aux interactions humaines et à l’expérience de sortie.

2 - La montée en puissance durable du sans-contact et de la commande en ligne 

Le QR Code et la commande en ligne, nouveaux enfants chéris du secteur ? Si leur existence tout comme leur croissance étaient déjà là avant la vague sanitaire de 2020, on ne peut que s’attendre à un recours toujours plus grand à ces technologies qui sont pleinement entrées dans notre quotidien, y compris auprès de populations qui jusque-là n’y avaient pas forcément recours. 

tendance-restaurant-2021_sans-contact-paiement-qrcode-blog-innovorderPasser commande depuis son ordinateur ou smartphone, flasher un code, payer sans contact, organiser des retraits ou livraisons avec un nombre très faibles d’interactions sont désormais monnaie courante... 

Cette accélération incroyable  des comportements et du marché favorisera les acteurs du secteur qui se sont pleinement appropriés ces nouveaux outils et qui, bien plus que des gadgets, en font des leviers à part entière d’une bonne expérience client.

Une lame de fond qui, cela va sans dire, s'accompagne de l'explosion des marketplaces dédiées à la livraison comme Deliveroo ou UberEats... mais les outils existent déjà pour (re)gagner en indépendance !

3- De nouvelles technologies qui viennent renforcer l’arsenal numérique des restaurants  

Dans la lignée du point précédent, 2021 devrait voir s’imposer des technologies qui existent déjà, mais viendront peu à peu s’implanter dans le quotidien des enseignes, de leurs équipes et des consommateurs.

Recours à la réalité augmentée (menus, etc.), sommeliers virtuels, interfaces d’échanges entre les serveurs, équipiers et clients, robots ou solutions de chat pour poser des questions et payer instantanément et en toute sécurité, recours croissant au pilotage par la data pour pousser de nouveaux menus, mieux comprendre les clients et les fidéliser… ce que 2020 a accéléré, 2021 le reprendra à son compte pour passer de nouveaux caps dans la digitalisation et du point de vente, et de l’expérience client.

Dira-t-on pour autant “adieu” au menu imprimé traditionnel ? Rien n’est moins sûr. Mais rien non plus n’est gravé dans le marbre, et 2020 nous l’a brutalement rappelé.

4- Des points de vente repensés pour l’omnicanal 

Comptoir de retrait plus ou moins improvisé, nouveaux marquages et parcours client au restaurant, flux repensés pour gérer la flotte des livreurs et le passage dédié au Click & Collect…

Pour beaucoup de restaurateurs, ces considérations n’étaient que peu présentes dans la manière de concevoir leur établissement.

2021 va voir naître de nouveaux points de vente entièrement pensés pour une activité 100% omnicanale (qu’il s’agisse de grandes chaînes franchisées ou des restaurants indépendants), et l’évolution des établissements existants vers un parcours beaucoup plus fluide, tant d’un point de vue opérationnel que pour séduire et fidéliser une clientèle qui sera aguerrie et d’autant plus exigeante sur ces points qu’elle sortira à peine de longs mois de crise ayant poussé ces nouveaux usages.

tendances-2021_restauration-point-devente-design-KFC-blog-innovorderUn nouveau design dévoilé par KFC, avec un espace extérieur à l'honneur. © Nelson Worldwide

On le voit d’ailleurs déjà en cette fin d’année avec les nouveaux designs de points de vente dédiés au Drive notamment, dévoilés par Burger King, KFC, Chipotle… pour aller plus loin sur ce sujet, nous vous conseillons cet article de CNN (en anglais).

5- Les dark kitchens en plein essor (et ce n’est probablement que le début)

Les cuisines fantômes (ghost kitchens), restaurants entièrement dédiés à la livraison et sans existence de point de vente où la clientèle peut venir s’installer, ont connu une croissance rapide qui devrait s’accélérer en 2021.

Ci-dessous, la marque de Dark Kitchen Pranzo, lancée par Pizza Cosy

dark-kitchen-pizza-cosy-pranzo-blog-innovorder-tendances-food-2021Au-delà du potentiel du marché “traditionnel” (livrer les gens au bureau ou chez eux), de nouvelles synergies devraient émerger sur le marché, permettant de répondre aux besoins de maîtrise des coûts et d’agilité de secteurs… comme l’hôtellerie.

Si le sujet vous intéresse, vous pouvez écouter Jean Valfort (fondateur de Panorama Group et co-fondateur de Kitchen Club) dans cet épisode du podcast Les Conversations : on y entrevoit déjà le potentiel des ghost kitchens pour gérer le room-service des hôtels, qui peut coûter particulièrement cher à un établissement ! 

6- Des SRC en quête de nouveaux business models innovants

La redistribution des cartes en matière de télétravail pose de nouveaux challenges aux grandes entreprises de restauration collective, à l’image d’Elior, Sodexo, Convivio… 

Comment séduire des convives qui passent moins de temps au bureau ? Comment les inciter à consommer à différents moments de la journée, et ce où qu’ils soient et sans faire de compromis avec la qualité ni les prix ?

frigo-connecte-restauration-collective-cantine-blog-innovorder-popchef© PopChef, les frigos connectés s'invitent en restauration collective (et nous sommes fiers de les intégrer à nos solutions Innovorder !

Frigos connectés, livraison à domicile avec les mêmes avantages qu’en entreprise, offres multiples réunies au sein de cantines qu’on qualifiera comme beaucoup de “2.0”, la restauration collective devrait continuer à innover et à nous surprendre dans les mois qui arrivent.

7- Une réinvention durable de l’expérience à domicile

Dîner à la table du Chef pour une expérience privilégiée de live cooking, accords mets et vins sur-mesure, restaurants dans le noir, chefs invités et menus à l’aveugle… l’expérience était déjà une quête pour de nombreux adeptes des sorties au restaurant, en complément bien sûr d’une assiette qui séduit. 

Post-Covid, il faudra continuer de réinventer l’expérience à domicile, tant dans la manière de faire vivre votre marque en livraison ou en vente à emporter que dans les propositions digitales (sessions live, animations, communications personnalisées en complément de l’offre culinaire, menus exclusifs…).

8- L’entrée des marques des restaurants à part entière dans la cuisine des clients

2020 a marqué le début d’un élargissement notable de l’offre à emporter ou en livraison de la part de restaurants ou enseignes qui, jusque-là, proposaient majoritairement leurs menus et plats signatures.

Kits DIY brandés, épicerie fine, sélection de producteurs du restaurant, recettes maison, livres de cuisine et pourquoi pas produits dérivés… la marque du restaurant s’invite sur les étagères de la cuisine des clients, une opportunité double qui permet non seulement de fidéliser ces derniers, mais aussi d’élargir le champ des possibles en matière de chiffre d’affaires.

Quelques idées ? Sauces maison, kits, mélanges d’épices, fromages, charcuteries, préparations pour dessert, boîtes “découverte”, tabliers ou vaisselles (bien) designés à votre image… Une tendance qui devrait ravir les food entrepreneurs ! 

9- En quête du packaging idéal 

Depuis quelques années, limiter le recours au plastique et aux emballages jetables en privilégiant de nouveaux matériaux innovants est et reste d’actualité.

Cela étant dit, au-delà de l’aspect purement environnemental, le packaging de demain sera de plus en plus “intelligent”. La réalité augmentée a déjà fait son entrée, chez McDonald’s par exemple, permettant à l’emballage de devenir un support de storytelling puissant pour une enseigne de restauration. Vous en trouverez un exemple ici.

Un autre exemple des évolutions attendues dans l’univers du packaging est l’essor des emballages flexibles, dont les matériaux permettent de modifier facilement la structure et la forme, augmentant ainsi la durée de vie et les modalités d’utilisation de ces derniers. 

10 - Dans l’assiette : le boom flexitarien et local (à presque toutes les sauces)

Substituts de viande, explosion du marché du “plant-based” (dont nous vous avons déjà parlé en détails et qui ne fait que s’amorcer au vu de son potentiel), alternatives flexitariennes en complément des offres vegan et végétariennes existantes, menus ‘healthy” et privilégiant les circuits courts ainsi que l’identité locale viennent gonfler les rangs des best-sellers en restauration. 

2021 devrait voir s’accélérer cette tendance, tout comme les années à venir.

Pour le reste et sans surprise, attendons-nous à ce que la lutte contre le gaspillage alimentaire et le sourcing raisonné et transparent continuent de séduire les consommateurs... et attendons cette nouvelle année de pied ferme et préparés, après de longs mois de résilience.

11 - Le développement des abonnements

S'abonner à son restaurant favori, quelle drôle d'idée ? C'est pourtant l'une des tendances montantes du moment, même si le concept peine encore à faire son chemin en France (à l'exception d'acteurs proposant des paniers à cuisiner comme HelloFresh par exemple).

L'idée est simple : les clients s'abonnent à une formule auprès d'un restaurant (sur le modèle des box), et leurs menus ou kits à cuisiner leur sont livrés régulièrement, à des dates fixées en avance. 

Les consommateurs gagnent en tranquillité d'esprit, là où les restaurateurs développent une source supplémentaire stable et durable de trésorerie. 
N'oubliez pas de partager cet article s'il vous a intéressé ! 

 

  • 21 déc. 2020 16:22:00 |
  • Sophie Lecomte
email

Recevez les actualités d'Innovorder

Most Popular

  • 6 avr. 2021 15:48:12 |
  • Candice Genton

[INSIDE] Renaud Mathieu, Senior Android Software Engineer

email

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

Recommended for you