A réduire l'offre végétale au seul marché des végétariens et végétaliens, on risque de passer à côté de la véritable lame de fond : l'explosion de la demande pour les protéines végétales (et substituts carnés), pour lesquelles l'institut Xerfi prédit déjà une croissance de +60% des ventes d'ici à 2021 sur le marché français. La banque JP Morgan estime à + de 100 milliards d'euros le marché des protéines végétales d'ici à 2029.

💡 39% des Français se déclarent flexitariens.

En d'autres termes : si la consommation de viande est loin d'être bannie, elle évolue vers un plaisir plus occasionnel et l'envie de mieux choisir ce qu'il y a dans l'assiette (considérations écologiques, de bien-être animal, viande bio ou labellisée...).

Proposer des substituts végétaux pour remplacer la viande dans des produits grand public tels qu'un burger, un bagel ou un sandwich est donc loin d'être une démarche de niche et on peut déjà s'attendre à une évolution durable de la demande en ce sens.

Opter pour un plat sans protéines animales de temps à autres ne signifie pas donc forcément renoncer à la viande. L'erreur serait d'ailleurs d'associer systématiquement les offres végé à un profil purement végétarien ou vegan, au risque de passer à côté d'une demande profonde des consommateurs : mieux manger, avec conscience et tout en variant les plaisirs.

Concrètement, comment les grandes enseignes adaptent-elles leurs offres ?

Plusieurs approches sont possibles :

  • Une offre végétarienne ou végétalienne qui ne cherche pas à "reproduire" la viande (goût ou texture), mais travaille plutôt sur des saveurs de produits végétaux.
    .Une offre qui vise à proposer un substitut gourmand à la viande (poulet, boeuf) en cherchant à reproduire l'expérience de mâche, d'apparence voire de goût. C'est le cas par exemple des célèbres steaks végétaux Beyond Meat.
Le steak végétal de (c) Beyond Meat 

Et enfin, n'oublions pas que les substituts végétaux ne concernent pas que la viande, mais aussi les produits à base de lait de vache. Démonstration en images ci-dessous !

1- Columbus Café & Co met les boissons végétales à l'honneur

Du 15 septembre au 15 octobre, l'enseigne offre les alternatives végétales au lait de vache à ses clients, en partenariat avec Alpro.

Les baristas de Columbus Café & Co ont pour l'occasion créé des associations sur-mesure pour que les clients puissent prolonger l'expérience chez eux.

2- Steak' n Shake promeut son burger sans viande

Dès l'automne 2019, Steak' n Shake a lancé son steak végétarien Beyond Meat "tout aussi protéiné, moins gras et plus écolo qu’un steak de bœuf".

L'enseigne lui dédie une page et précise d'ailleurs : "Chez Steak ‘n Shake, nous restons très attentifs à vos désirs : même si vous raffolez de la viande (et nous aussi), vous êtes tout de même 70% à vouloir la substituer 1 fois par semaine par une autre protéine lors d’un repas*."

© Steak n' Shake

3- Bagel Corner électrise la rentrée avec son bagel 100% veggie

Un bagel au bacon... végétal ? Essai transformé pour Bagel Corner (nos clients ont du talent ❤️) avec son Incroyable Bagel.

Le bacon végétal de Bagel Corner est made in France et fait à partir de soja européen sans OGM. En collaboration avec la startup Grand Gousier, Bagel Corner "est la première société au monde à avoir réussi à reproduire un gras végétal ayant les mêmes caractéristiques que le gras animal".

4- Burger King a développé son Whopper sans "vraie" viande

Son nom ? Le Rebel Whopper.

Burger King ne cesse pas d'innover et a cette fois conçu un Whopper abritant un steak végétal élaboré par The Vegetarian Butcher.

Bilan des courses ? Un joli buzz... et un tout aussi joli A au Nutriscore !

5- Crash-test californien pour les nuggets végétariens de KFC

La célèbre chaîne a lancé son bucket végétarien dans une cinquantaine de restaurants installés en Californie... aux côtés de Beyond Meat, que vous n'avez pas fini de croiser !

KFC

Sa promesse : respecter le goût des "vrais" nuggets, avec "une texture qui ressemble et se détache comme du blanc de poulet". L'avenir nous dira si ce bucket s'invite de manière permanente à la carte de KFC.

6- Le tour de force de Subway avec son Unreal Teriyaki

Ce n'est pas la 1ère option végétale proposée par Subway, mais l'Unreal Teriyaki, proposé en édition limitée jusqu'en octobre, marque sa différence sur plusieurs points.

C'est le 1er à miser sur une imitation de poulet (plutôt que le boeuf, "traditionnellement"), et ce pour une alternative à sa recette la plus vendue.

(c) Subway

La partie immergée de l'iceberg...

Ces quelques offres ne reflètent qu'une partie de l'offre végétale qui explose, et ce aussi bien au sein de plus petites enseignes que des plus grands noms du Food Service.

Demain, pourra-t-on encore se passer de telles options au menu ?

Rien n'est moins sûr...

Si vous avez aimé cet article, n'oubliez pas de le partager ou de nous laisser un commentaire ci-dessous !