Avec la prise de commande accélérée, augmentez vos revenus quotidiens ! 

Vous encaissez plus de 60 tickets par jour en moyenne au sein de votre restaurant (fast food ou autre) et souhaitez gagner en revenus additionnels, en optimisation de temps et en satisfaction client ? Installer une voire plusieurs borne(s) de commande conçue(s) pour les restaurants va faire toute la différence.

Une borne de commande : pour quel(s) type(s) de restaurants ?

Les bornes sont entrées dans notre quotidien… et pas seulement dans la restauration ! A titre personnel, vous avez sûrement déjà acheté un billet de train en gare sur une borne, ou encore réalisé un enregistrement de bagage à l’aéroport sur ce type d’appareil autonome.

Dans le secteur de la restauration rapide, les bornes de commande sont désormais particulièrement connues : les bornes McDo ou encore Burger King font pleinement partie des réflexes des clients (lorsque ces derniers ne commandent pas directement en ligne).

Elles sont pourtant loin d’être réservées aux grandes chaînes, puisque la maturité de la technologie et leur côté plus accessible qu’il y a quelques années font que de plus en plus de gérants de restaurants (rapides ou traditionnels, indépendants ou rattachés à une enseigne) les adoptent. 

Et ce n’est pas tout : avec l’explosion de nouveaux espaces et moments de consommation, les acteurs de la restauration collective ont aussi tout à y gagner.

Interactives, ces bornes permettent à chaque client de choisir son menu ou ses plats, de se voir proposer des options supplémentaires (dessert, boisson, formule, accompagnement ou snack…), puis de régler lui-même grâce aux fonctionnalités d’auto-encaissement des bornes avant de récupérer rapidement sa commande dans une file dédiée. 

Et comme nous allons le voir dans le paragraphe suivant, les atouts de ce type d’installation sont particulièrement intéressants. 

Les avantages d’une borne de commande pour votre restaurant ou enseigne

  • Du CA supplémentaire : grâce aux ventes additionnelles notamment,  nous constatons généralement une augmentation de 25% du panier moyen (jusqu’à 40% sur certaines enseignes de restauration, et +18% pour les restaurants qui ont moins “poussé” le service) ; 
  • Des utilisateurs satisfaits : la borne de commande répond aux nouvelles habitudes des consommateurs ; 
  • Un nouveau canal de vente et de commande, qui vient renforcer votre arsenal digital (commande en ligne, Click & Collect, livraison, consommation sur place…) ; 
  • Une réduction notable des files d’attente (temps divisé par 2 en moyenne).

Les écrans tactiles tuent-ils la relation client ? Dans de nombreux cas, non. Soulignons déjà qu’en plus de votre clientèle habituelle, les bornes permettent d’attirer un nouveau public qui ne serait pas forcément venu se restaurer chez vous : consommateurs pressés avec peu de temps disponible pour se restaurer, passants dans la rue qui remarquent votre enseigne en observant d’autres clients commander sur vos bornes… 

En matière d’échanges, certaines personnes préfèreront toujours passer directement commande au comptoir ou venir effectuer leur retrait après une commande en ligne. 

Pendant que la clientèle la plus pressée se tourne instinctivement vers les bornes lorsqu’elle entre sur votre point de vente, vos employés ou vous-même pouvez prendre un peu plus de temps pour conseiller d’autres personnes ou échanger comme vous le faisiez avant. La valeur ajoutée se situe ici au niveau du temps dégagé pour des actions à plus forte valeur ajoutée, qui viennent renforcer l’expérience client !

Combien de bornes prévoir ?

Tout dépend de votre business model ! Dans le cas des enseignes de restauration rapide (fast food, fast good…), l’installation de plusieurs bornes dont de grands modèles à l’entrée ou dans un espace de prise de commande dédié peut être couplée à de plus petites bornes installées sur comptoir. Cela permet de mieux maîtriser les flux au sein du point de vente.

Pour un établissement plus traditionnel, 1 borne peut suffire pour débuter - mais là encore, tout dépend de votre nombre de tickets par jour et de l’espace dont vous disposez !

En restauration collective, plusieurs bornes feront la différence au niveau d’un espace de cafétéria par exemple. 

Note : à titre indicatif, nous constatons généralement qu’un minimum de 60 tickets par jour est un bon seuil pour commencer à envisager d’installer une borne rentable.

Nos conseils pour bien choisir votre borne de commande

Si vous lisez cet article, c’est que vous êtes probablement en phase d’étude des produits disponibles sur le marché, en vue de faire le bon choix d’investissement dans votre ou vos borne(s).

Plusieurs éléments sont à prendre en compte :

  • la taille et la hauteur de la borne en fonction de l’aménagement de votre restaurant et de la place disponible : pour vous donner une idée, nos clients alternent généralement entre de grandes bornes sur pied et des bornes à poser sur comptoir.
  • la fluidité de l’écran : la navigation doit être rapide, l’interface agréable à parcourir (ce qui permet d’ailleurs d’augmenter les ventes additionnelles de manière tentante pour le consommateur)
  • les capacités de personnalisation : votre logo, vos couleurs et le design qui reflètent la marque de votre restaurant ou enseigne doivent s’inscrire tout au long du parcours ;
  • sa facilité d’utilisation : par votre clientèle bien sûr, mais aussi par vos employés ! 
  • la capacité à maîtriser en temps réel la disponibilité de votre offre (produits, menus, prix…) 
  • le prix de la borne : l’investissement dans une borne de commande est particulièrement rentable. Mais combien cela coûte-t-il de l’ajouter à votre équipement habituel ? La réponse dépend du prestataire, mais nous sommes particulièrement fiers chez Innovorder de proposer des bornes nouvelle génération à partir de 2500 euros seulement ! 

Pensez bien à l’intégration de votre borne dans le cadre d’une solution globale

C’est LE point crucial que beaucoup d’entrepreneurs food négligent lorsqu’ils se lancent - pour celles et ceux qui sont déjà équipés, l’enjeu est toutefois bien plus clair. 

Et oui… lorsqu’un client (ou un convive) passe commande sur un totem interactif, l’idéal pour une gestion maîtrisée est que cette dernière soit bien prise en compte dans votre système de caisse, mais aussi votre backoffice pour les chiffres, en cuisine via votre KDS (réception)… voire au niveau de votre programme de fidélité si vous en proposez un ! 

La comptabilité entre les outils digitaux de votre établissement fait toute la différence en matière de parcours et de gestion… et que dire dans le cas des enseignes franchisées, où chaque point de vente s’inscrit dans un réseau plus global ! 

email

Recevez les actualités d'Innovorder

email

ABONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER